· 

Thème natal, vos ressources

"Connais-toi toi-même" grande phrase philosophique de Socrate, inscrite au Panthéon, cette forme impérative, indique que l'exigence de l'homme doit se porter sur sa nature. C'est en se connaissant, en cherchant en lui-même, que l'homme peut trouver la sagesse.

 

Chacun, nous dit Socrate, dispose du savoir en lui-même, il suffit de se les rappeler. La connaissance est immanente à l'homme et non extérieure. La sagesse consiste à apprendre à se ressouvenir. Cette connaissance de soi-même ne peut se faire que grâce aux questionnements parce qu'on ne sait rien, il y a tout à apprendre, à découvrir les vérités qui sont en nous.

 

L'astrologie est un excellent outil pour y parvenir, d'ailleurs grand nombre d'homme de pouvoirs consultent. L'astrologie est aussi un très bon révélateur, c'est l'étude de la psyché, manifestations conscientes et inconscientes de sa personnalité, au moment de sa naissance.

 

 

Votre date, heure (à 4 minutes près) et lieu de naissance sont nécessaires pour établir votre thème natal, qui est représente par une carte du ciel (appelé roue de vie, en astrologie indienne on l'appelle "samsara") avec planètes, signes, maisons, aspects positionnés dessus.

 

A partir de votre carte, on pourra analyser différents sujets portant par exemple sur :

 

 

  • la vie affective et relationnelle
  • la vie professionnelle ou l'insertion sociale
  • les grandes périodes de changement ou d’événement qui vous aideront dans la prise de décision et choix à faire.
  • la santé en général 

 

Quelques résultats spectaculaires là où la médecine et la psychiatrie ont échoué, car on a trop longtemps douté de cette conception psychologique de l'astrologie parce que cette discipline a été trop souvent utilisée à des fins divinatoires.

 

Il est pourtant certain que l'astrologie a été depuis la nuit des temps une préoccupation d'ordre essentiellement métaphysique :

Que faisons nous ici ? Qui sommes-nous ? Où allons nous ?  En contemplant le ciel, l'homme y a cherché des réponses.

Écrire commentaire

Commentaires: 0