Le Yi-King, livre sacré Chinois

Temple de Fuxi, ville de Tianshui
Temple de Fuxi, ville de Tianshui

Le Yi-King

 

Le Yi-King est le livre sacré des Chinois, analogue pour eux à la Bible des occidentaux. Il a toujours été consulté par des chefs d'état, des diplomates, des sages, et des savants.

 

A la fois traité philosophique et religieux, il présente aussi la particularité d'être un recueil de sentences divinatoires. C'est le plus ancien système divinatoire hautement élaboré.

 

Le Yi-king Chinois, ou le livre des Mutations, offre une carte digitale compréhensive des dynamiques énergétiques propres à tous les systèmes vivants. Sa similitude mathématique au code génétique est particulièrement fascinante. Nombre de scientifiques, de métaphysiciens et de mystiques ont entrepris l'exploration de ce rapport remarquable entre l'ADN et le Yi-King.

 

Quelle est son histoire ?

Tout le monde pense que le Yi King est d’origine chinoise. Si ce sont effectivement les Chinois qui l’ont popularisé et qui en sont  aujourd’hui les plus illustres utilisateurs, il n’en reste pas moins que son existence remonte bien avant la civilisation chinoise. Livre oraculaire, le  Yi King dont la tradition chinoise nous relate la création par l'empreur Fu Xi, s’intitule  Le livre des changements. Il nous apparaît que cet outil provient des chamans  mongols et tibétains. Il servait d’outil oraculaire aux chamans des  tribus archaïques.

 

Une légende dit : "sur les rives du fleuve Jaune où se promenait l’empereur Fu Xi, une tortue ou un cheval-dragon sortie de l’eau portant la marque des trigrammes, composés de lignes droites et de lignes brisées et c'est ainsi que le Yi-King aurait pris naissance, 8 trigrammes qui par de multiples combinaisons ont donné naissance au 64 hexagrammes prophétiques.

 

Les 8 trigrammes ont aussi une valeur porte-bonheur, par leur représentation symbolique.

Vous remarquerez également au centre un cercle qui symbolise le Monde, un rond qui comprenant une partie blanche séparée d'une partie noire par une ligne en forme de S. On désigne ce symbole sous le nom de T'AI-KI, ce que l'on peut traduire par Unité Visible.

La partie blanche représente l'élément mâle, appelé Yang,  le noir la partie femelle, appelé Yin.

Au centre de la partie noire, se trouve un point blanc, au centre de la partie blanche, se trouve un point noir. Cela signifie qu’un élément féminin comprend un principe masculin et qu'un élément masculin comprend un principe féminin.

  • Le Yang, c'est le ciel, l'homme, la lumière, le OUI, les lignes droites du Yi-king
  • Le Yin, c'est la terre, la femme, l'ombre, le NON, les lignes brisées du Yi-King

Mais rappelons que le Yin a du Yang, et que le Yang a du Yin, c'est le principe fondamental pour que le Monde soit Monde. Le féminin et le masculin sont donc égaux et intimement liés.

 

A noter :

Le mot jing en chinois (transcrit « king ») signifie ce qui est classique, ce  qui ne bouge pas. Le mot Yi quant à lui représente ce qui est en mouvement,  en mutation, ce qui bouge tout le temps et se meut facilement, aisément,  naturellement. 

Le Yi-King représente donc la loi immuable des mouvements  perpétuels à l’œuvre dans l’Univers. Il tend a reproduire la marche du Monde, son évolution, l'évolution des gens, qu'elle soit matérielle ou spirituelle.

 

On utilise le Yi-king pour établir votre Design Humain et votre profil hologénétique.

 

Namaste🙏

 

Les 64 hexagrammes
Les 64 hexagrammes

Écrire commentaire

Commentaires: 0