Dane Rudhyar astrologue et musicien

Dane Rudhyar est né le 23 mars 1895 à Paris, et décédé le 13 septembre 1985 à San Francisco (Etats-Unis) à l'age de 90 ans.

Ses parents étaient français normand et celtique. Son vrai nom était Daniel Chenevière, il changera de nom suite à une étude des philosophies orientales. Rudhyar est dérivé du sanskrit (rudra), c'est le symbole d'une action dynamique comparable à l'énergie électrique libérée par l'éclair. Dans les védas, textes sacrés de l'Inde, le dieu Rudra est le destructeur et le régénérateur. Il représente l'énergie qui préside à toutes les mutations brisant les cadres surannés, symbole de la puissance de le volonté, de la force vitale.

Il est très jeune lorsqu'il est frappé par une grave maladie. Sa santé souvent fragile le sauva car il fut exempté du service militaire durant la première guerre mondiale dans laquelle le régiment qu'il aurait dû rejoindre fut exterminé dans la retraite de la Marne.

Il étudiera la philosophie à la Sorbonne, il sera marqué par Bergson et Nietzsche. Dès l'âge de 7 ans, il joue au piano et compose de la musique à 17 ans.

En 1911, il perd son papa , il n'est qu'âgé de 16 ans... il quitte la France pour les États-Unis où à New-york, il se fait remarquer comme musicien. 

En 1920, il s’intéresse à l'astrologie et écrit une quarantaine d'ouvrages jusqu'en 1933 !

En 1922, âgé de 27 ans, il fonde à New York la guilde internationale des compositeurs.

En 1969, il fonde l'International Comittee for a Humanistic Astrologie (ICHA). Voici un extrait de son ouvrage :

« Comité International pour l’Astrologie Humaniste
A une époque où l’astrologie suscite l’intérêt d’un nombre croissant d’individus avides de réflexion, jeunes et vieux, ce Comité est fondé sur une base non organisationnelle afin de focaliser l’attention sur une approche humaniste et en profondeur de cette ancienne et toujours changeante méthode d’harmonisation de l’ordre rythmique de l’Univers.
Une astrologie humaniste est une astrologie conçue essentiellement comme un langage qui utilise les mouvements cycliques des corps célestes comme des symboles qui peuvent amener les êtres humains vers une compréhension directe et applicable pratiquement des modèles de base des processus bio-psychiques qui sont la base de l’existence individuelle et collective. Une telle compréhension aide les individus à évaluer la signification et la valeur de leurs expériences en fonction du modèle global de leur vie individuelle, vu alors en tant qu’entier cohérent, structuré de la naissance à la mort par des tendances innées. Grâce à une telle compréhension, des événements et des crises apparemment fortuits peuvent être vus comme des phases et peut-être des points tournants dans l’écoulement continu de l’existence individuelle. Ils acquièrent ainsi une nouvelle signification, et la personne individuelle peut se sentir plus en sécurité, en paix avec l’univers et participante – avec tous autres hommes et êtres vivants – dans la vaste évolution de l’humanité, de la Terre-en-tant-que-tout, et finalement du Cosmos.
L’astrologie humaniste est une astrologie visant l’accomplissement de la personne individuelle. Elle traite des personnes plutôt que des événements. Elle représente une approche « holistique » plutôt qu’analytique de l’existence. Elle implique une philosophie d’existence, une psychologie de base en laquelle des profondeurs et des sommets sont inclus dans une compréhension intégrale de la vie, dans laquelle des évaluations telles que bon-et-mauvais, chanceux-et-malheureux sont particulièrement inappropriées, ou la plupart du temps seulement superficielles. Elle n’est pas sensée faire appel à la curiosité intellectuelle ni même à la prétendue mentalité scientifique, préoccupée par la recherche statistique quantitative.
Cependant, l’astrologie humaniste n’est pas « contre » d’autres types de pratique astrologique sérieuses ; elle les considère valables dans leur propres sphères et répondant aux demandes de la majeure partie du grand public – et il y a aujourd’hui autant de types d’astrologie qu’il y a de types de psychologie ou de médecine. Mais ce Comité insiste sur le fait qu’une approche philosophique en profondeur de l’astrologie devrait être pleinement reconnue pour ce qu’elle est afin de répondre vraiment aux attentes des jeunes de nos jours, qui sont fascinés par les perspectives qu’ils sentent que l’astrologie peut ouvrir dans un esprit intuitif et un esprit tourné vers une recherche intérieure.
L’I.C.H.A espère établir des formes valables de communication entre les personnes qui abordent l’astrologie d’une manière humaniste, et qui font mieux comprendre aux individus qui y sont prêts, les profondes possibilités d’expansion de conscience et d’intégration de la personnalité, que l’étude de l’astrologie peut ouvrir en tous ceux qui sont familiarisés avec son symbolisme et ses modes de communication de qualité. Le premier livret d’une série écrite par Rudhyar sera disponible au milieu de l’été 1969. »

Il faudra attendre 1978, à  l'age de 83 ans pour recevoir le grand prix de l’académie des arts et des lettres pour l'ensemble de son œuvre musicale.

Dane Rudhyar faisait partie de ces hommes qui ont un message important pour l'humanité. Il dit avoir été autorisé à vivre !

Écrire commentaire

Commentaires: 0