· 

L'amour en astrologie

L'amour en astrologie

 

Le signe en correspondance avec l'union en astrologie est le signe de la Balance et son maître est Vénus dont sa position par rapport à Junon ne devra pas être négligée dans une étude astrologique.

Junon/Vénus favorise l'union si bien aspecté.

 

Également, on regarde la position de l'ascendant ASC, et du descendant DSC dont sa cuspide en maison 7.

 

Les maisons 4, 5, 8 et 11 pointeront le type de lien que l'on souhaite établir.

La maison 4 nous renseigne sur les plus profondes émotions et les besoins émotionnels invisibles, viscérales, mais profondément "enfouies" et cachées.

La maison 5 nous donne des informations sur l'expression des sentiments amoureux au concret.

La maison 8 nous renseigne sur notre sexualité, l'acte en lui même à assouvir. Elle nous apprend aussi à gérer les conflits, nos peurs ou nos blessures d'amour. Également les périodes de changements de vie.

La maison 11 parle du soutien plus large, des idéaux, des projets de l'avenir.

 

En synastrie, si ces secteurs sont habités par les planètes bénéfiques de l'autre, l'union aura les chances de durer et de se montrer stimulante pour les deux. Le meilleur lien est le Soleil de l'un à la Lune de l'autre. L'opposition Soleil, Lune, Mercure, Mars, Venus déclenche passion, désir. L'opposition des planètes lentes ou collectives (Saturne, Jupiter, Neptune, Pluton, Uranus) présage l'union semée par les divergences et différences culturelles, sociales ou blocage imposé par les facteurs extérieurs qui empêche l'union. Si oppositions en surnombre, il peut s'agir d'une aventure passionnelle, qui ne promet pas la grande durée.

Si carence d'un élément (eau, feu, terre, air) dans un thème par un autre élément dominant, il peut être attiré par l’élément en carence donc, mais présage conflits, tensions et impossible de tenir ensemble à long terme. Ces deux personnes peuvent pourtant vivre ensemble sans ramener à l'autre la possibilité de croissance personnelle.

 

L'attirance se remarque par :

  • Mars dans le même signe que notre ascendant ou descendant
  • Soleil, Lune, Vénus de l'autre sur notre ascendant
  • l'ascendant de l'autre dans le même signe que notre descendant
  • Venus en conjonction, sextile ou trigone à notre Venus, Lune, Soleil ou Mars, généralement favorable; avec Uranus (coup de foudre)
  • Mars en aspect à notre Vénus en bons aspects
  • Mars en bons aspects au Soleil ou Lune de l'autre
  • Jupiter en bons aspects à notre vénus.

Les rôles de l'ascendant et du descendant sont primordiaux dans l'entente durable, engagement à long terme. La durabilité est visible aussi si compatibilité Soleil respectifs, car le Soleil dans un thème astral démontre l'individualité, le tempérament et l'objectif de vie. Il faut que les deux Soleils soient en bons aspects (pas de carré) sinon voies contradictoires, directions de leur vies divergentes. Pareil pour deux Lunes, si mauvais aspects, vie commune intenable à long terme.

 

Au niveau tempérament, la bonne entente s'observe par la compatibilité des éléments qui sont : Feu/Air - Terre/Eau et moins compatibles si Feu/Terre - Feu/Eau - Air/Terre - Air/Eau.

Les soleils gouvernés par les mêmes planètes (Bélier/Scorpion, Taureau/Balance, Gémeaux/Vierge, Capricorne/Verseau) sont meilleurs pour une entente amicale ou professionnelle que l'entente amoureuse.

 

Au niveau mental, les aspects Jupiter, Mercure, Soleil, Lune à notre Mercure peuvent stimuler notre curiosité, améliorer le dialogue.

 

L'attirance fatale irrésistible, passionnelle, est notre Nœud Sud ou Nœud Nord en conjonction à notre planète personnelle, ou le nœud Sud indiquerait une connaissance de vie antérieure, alors que le nœud Nord parle de relation nous obligeant à évoluer, à apprendre.

 

Parmi, les contacts favorables et très fréquent d'ailleurs, il y a le cas par exemple : d'un Soleil Gémeaux et Vénus Cancer qui sera attiré par la position inversée.

Ensuite, le contact de deux Vertex (nommé souvent second descendant) ou la compatibilité de ce point avec notre ascendant ou descendant ou conjoint entre Uranus, Neptune, Pluton, Chiron de l'un.

Uranus, Neptune, Pluton exercent pouvoir de séduction, de fascination, d’obsession sur Vénus/Lune de la femme et Soleil/Mars de l'homme et aussi exercent à une transformation profonde et importante pour notre évolution.

 

A éviter, les soleils en signe fixe en carré Saturne/Mars ou opposition et si planètes tombent dans notre maison 12 par exemple, car cette maison parle de choses cachées, épreuves, isolement, solitude, dette karmique etc... avec le temps cela devient fatiguant et conflictuel donc déconseillé de s'unir à quelqu'un ayant trop de divergences au niveau caractère, tempérament, goûts et affinités.

Écrire commentaire

Commentaires: 0