Votre patrimoine génétique est précieux


 

 

Le génosociogramme est un arbre généalogique établi sur 5 à 7 générations au minimum, pour comprendre les mémoires et répétitions familiales, utilisant la mémoire qu'ont les grands-parents sur leur propre grands-parents et au delà. Et couvrant en général deux siècles, c'est à dire jusqu'à la grande fracture de la révolution Française de 1789 et de la grande Terreur 1793-1794.

 

On indique sur cet arbre de vie, les faits de vie importants, marquants ou dramatiques. Tous les liens positifs et négatifs sont ajoutés, également les associations de pensées et les réactions émotionnelles de la personne qui travaille. Ainsi, au fur et à mesure, il se dégage certaine répétition familiale d'accident entre ancêtres. Cet éclairage peut aider à améliorer les relations entre parents et enfants, qui sont souvent perturbées par ces fantômes transgénérationnels.

 

A savoir : on ne rencontre pas son conjoint par hasard. Lors d'une alliance, on est généralement attiré par un conjoint en lien avec un personnage de notre généalogie ou dont l'arbre présente des affinités avec le notre. Les correspondances entre les deux arbres généalogiques permettent souvent de comprendre les héritages inconscients et de s'entraider à les dépasser.

 

Il est utilisé en thérapie et en développement personnel pour mieux se connaître. On l'utilise dans le travail utilisant les liens entre générations, intergénérationnels et transgénérationnels (invisible et inconscient).

 

Je suis tenue au secret professionnel. Tous mes travaux sont réalisés en totale confidentialité.(Art. 9 et suivants du Code Civil, Art. 378 du Code Pénal).